Constructions en pierres

1 - Construction avec des petites pierres plates appelées ici "lauzes".

2 - Construction avec joints.

3 - Sans joints

4 - Linteaux, arches, anse de panier

 

 

Quelques exemples

bat7

lauzes

bat5

lauzes

bat1

lauzes

1 - Construction avec des petites pierres plates appelées ici "lauzes".

A l'intérieur de la construction, une rangée d'agglos est montée comme coffrage, j'utilise des agglos de 7 cm mais j'ai parfois utilisé des 15 ou même des 20!  Le parement extérieur est ensuite bâti sur une largeur de 20 à 30 cm suivant la grosseur des pierres disponibles.

L'isolation si nécessaire est prise en sandwiche entre les agglos et le parement.

Cette façon de construire permet de travailler de l'intérieur du bâtiment ce qui évite des échaffaudages trop importants.

L'alignement des pierres est facilité par l'utilisation de 2 cordeaux distants de 20 cm environ pour permettre une visée précise. Je sais que certains utilisent un coffrage extérieur et plaquent les pierres contre!!!

Le mortier n'apparaît pratiquement pas en façade! c'est du remplissage derrière les pierres. D'ailleurs on peut aisément faire courrir des aciers dans cet espace. Un dosage assez élevé est nécessaire puisqu'il n'y a pas de joints entre les pierres, 350 à 400 kg de ciment au mètre cube de mortier.

Les angles et embrasures doivent être dressés avec des pierres plus grosses taillées à angle droit, les prévoir à l'avance.

Un truc d'ancien! Il faut se débrouiller pour que toutes les pierres posées soient inclinées vers l'extérieur de sorte que l'eau de pluie ruisselle en façade et ne pénètre pas dans le mur.

 

 

cliquer sur les imagettes afin de voir les photos (600 x 450)

retour1

 

 

 

Quelques exemples

bat6

joints

bat3

joints

bat4

joints

cord1 joint1

2 - Construction avec joints.

Si les pierres disponibles ne sont pas très "belles", il est plus facile de les assembler avec des joints. On empile les pierres en les posant sur un lit de mortier (chaux, ciment et sable ocre c'est suivant...) dosage 300. En fin de journée, on gratte les joints qui dépassent du nu des pierres avec le tranchant de la truelle et si on veut, on peut passer un gros pinceau bien mouillé pour lisser les joints et assurer une bonne liaison mortier-pierres.

J'ai même réussi à faire les deux faces du mur en pierres, le mur faisait alors 45 cm de largeur, l'espace entre les pierres rempli de béton a permis d'armer le mur avec des aciers de 13 mm.

Les angles sont ici encore fait avec des pierres taillées à angle droit.

 

 

cliquer sur les imagettes afin de voir les photos (600 x 450)

retour1

 

Quelques exemples

bat2

sans joints

3 - Sans joints

Les pierres sont alignées au cordeau, ajustées le mieux possible (hum!) et on remplit avec du béton (ciment, sable et gravier) dosage 350. Ça va relativement vite, c'est bon pour des murs de jardin mais surtout pas pour une habitation à cause des problèmes d'isolation et d'infiltration d'eau de pluie.

Ici encore, il faut des pierres d'angles taillées, c'est le plus gros point noir de l'opération.

Ci-dessous la photo du mur d'entrée bâti avec cette méthode, les deux faces sont en pierres il fait 25 m de long et 2 m de haut. Il m'a fallu 2 mois pour arriver à ce résultat!

 

cliquer sur les imagettes afin de voir les photos (600 x 450)

retour1

 

 

Quelques exemples

ans1

anse de panier

ans2

anse de panier

arch1

arc

arch2

arc

arch4

arc

4 - Linteaux, arches, anse de panier

La partie la plus impressionnante au début, c'est de faire tenir des pierres en tant que linteau au dessus des ouvertures! Si on n'a pas choisi de mettre des poutres de récupération ou des traverses de chemin de fer, il va falloir fabriquer un moule correspondant à la forme choisie:

L'arche (un simple arc dont le rayon du cercle est 1,5 fois l'embrasure)

L'anse de panier: la plus difficile à tracer. Ci-joint un fichier pdf (7,5 Ko) qui montre le tracé et le calcul suivant la largeur de l'embrasure. Un internaute m'a envoyé le fichier Excel qui permet de trouver toutes les mesures en fonction de l'embrasure, merci pour cette généreuse participation. Faire un moule très solide car jusqu'à ce que vous bloquiez la dernière pierre, il supporte tout le poids, et si vous faites les deux faces du mur en pierres ça peut atteindre la tonne pour une ouverture de 3 mètres! Il faudra bien étayer. 

Astuce: sur les photos vous voyez du papier enroulé à l'endroit où les joints touchent le moule, c'est pour avoir un joint creux que l'on peut remplir à la convenance.

 

retour1